Solutions pour un résultat sans accroc lorsque l’on pose du papier peint sur mur crépi

Lorsque l’on pose de nouveaux papiers peints, un plâtre lisse est la surface idéale. Malheureusement, toutes les maisons n’offrent pas des conditions aussi parfaites. Assez souvent, l’amateur enthousiaste de bricolage ou le professionnel sont confrontés à du plâtre rugueux dans toutes ses incarnations et avec tous les degrés de grainage, ce qui, hélas, est une surface qui ne convient absolument pas pour le papier peint. Les raisons en sont évidentes, mais nous les expliquerons plus en détail dans ce blogue.

Savoir si poser du papier peint sur du plâtre rugueux est possible dépend de la structure et aussi du type de papier peint. Mais n’ayez crainte : il existe des solutions qui vous permettront de poser du papier peint même sur des murs avec du plâtre rugueux. Cela demandera peut-être un peu plus de travail et induira des coûts supplémentaires pour les matériaux, mais votre rêve d’un beau papier peint de créateur ou d’un papier peint imprimé se réalisera !

Plâtre ou enduit lisse contre plâtre ou enduit rugueux
Les termes plâtre ou enduit sont utilisés à la fois pour le matériau de construction ou le traitement du mur, et selon le type de plâtre et la technique utilisée, ils peuvent être lisses ou granuleux. Les enduits lisses, qui consistent généralement en du gypse, du ciment ou de la résine synthétique, sont la base de nombreux types de décors muraux, par exemple la peinture, le papier peint ou le lambris. En outre, il y a un certain nombre de types de plâtres décoratifs faits de matériaux variés avec des degrés de grainage différents. On les laisse généralement complètement bruts ou on les peint seulement. Ils sont généralement connus sous le nom de crépi, alors que le plâtre lisse est connu sous le nom de plâtre. Les enduits texturés ou structurés sont des types de plâtre rugueux qui sont disponibles dans une grande variété de sous-types et d’apparences.

On peut acheter les enduits mortiers prêts à mélanger ou déjà mélangés et ils sont disponibles sous la forme d’enduits minéraux (gypse, chaux, ciment, argile) et de résine synthétique dans des types de grainage différents. La principale différence entre les enduits minéraux et les enduits en résine synthétique est la perméabilité à l’eau. Contrairement aux enduits minéraux, la résine synthétique n’est pas perméable, mais elle est très robuste et extrêmement élastique. Selon la composition particulière ainsi que la technique d’application, tous les enduits mortiers peuvent créer une surface lisse ou rugueuse.

Pourquoi le plâtre rugueux ne convient pas pour les papiers peints
Comme nous le savons maintenant, une surface lisse, propre, stable et avec une bonne capacité d’adhérence est nécessaire pour poser correctement des papiers peints et parvenir à un résultat sans dommage et plaisant du point de vue esthétique. Un plâtre rugueux ou structuré n’offre pas ou n’offre que partiellement cette condition préalable. En conséquence, il pourrait être difficile de poser des papiers peints ou ceux-ci pourraient être abîmés lors de leur pose. Votre beau papier peint, de grande qualité, pourrait être détruit avant même que la colle ait séché !

Même si vous parvenez à appliquer le papier peint sans l’abîmer, la structure ou le grain du plâtre deviendra visible, affectant sérieusement l’aspect global, de plus cela rendra le papier peint beaucoup plus susceptible de se trouer ou de se déchirer. D’une manière générale : poser du papier peint sur un enduit rugueux n’a aucun sens — on a d’abord besoin de lisser la surface.

Mais il y a une exception à cette règle : quand on a à faire à un enduit structuré très fin, on pourrait potentiellement utiliser des papiers peints en PVC ou en vinyle épais et cela pourrait offrir une solution acceptable. Bien sûr, nous ne pouvons donner aucune garantie, car chaque mur est différent. Hormis sa surface légèrement rugueuse et son grain, la base doit aussi être intacte, non endommagée, appropriée et propre — ce qui signifie qu’un traitement préalable pourrait être nécessaire. La solution : utiliser un produit spécifique pour la préparation de la surface qui lissera les petits trous et produira une base avec une capacité d’adhérence parfaite pour les papiers peints vinyle. Assurez-vous d’utiliser le bon produit pour les papiers peints vinyle.

Comment poser du papier peint sur des murs avec un enduit rugueux
Passons aux aspects pratiques : que faites-vous quand vous êtes confronté à une surface avec un enduit très rugueux, mais que vous êtes tombé amoureux du parfait papier peint de créateur et que vous êtes impatient de l’avoir sur vos murs ? Il existe deux solutions pratiques :

1. Ajouter une couche d’enduit lisse
2. Appliquer un revêtement de plaques en plâtre (soit en les collant ou en les vissant sur des lattes)

Vous pouvez probablement imaginer que ces deux solutions nécessitent un certain degré de préparation afin de garantir un résultat satisfaisant. Comme pour toute autre surface, la première étape est de suivre une liste de contrôle afin de décider quelles sont les prochaines étapes nécessaires. Quand il s’agit de plâtre rugueux, voilà les questions que vous devriez poser :

a) Quel est le matériau de base ? Crépi à la chaux, crépi au ciment et à la chaux, crépi à l’argile, crépi à la résine synthétique, ou à d’autres matériaux ?
b) Le crépi est-il toujours intact ou est-il friable ou moisi à certains endroits ? Est-il très sableux ou poussiéreux ?
c) A-t-on peint le crépi, et le cas échéant, quel type de peinture a-t-on utilisé (à pores ouverts ou scellante) ? Les peintures latex, par exemple, sont classées dans les peintures scellantes. La peinture s’écaille-t-elle ou s’enlève-t-elle ?

Papel-pintado-gotele

Remarque a) : En tant que profane, vous ne serez pas capable d’identifier le matériau de base. (A moins bien sûr que vous ayez plâtré les murs vous-même, auquel cas vous savez forcément le type d’enduit qui a été utilisé. ;-) Si vous n’êtes pas sûr, il vaut mieux demander à un expert, par exemple un maçon, un plâtrier ou un peintre ou décorateur. Et ne reculez pas devant le coût potentiel de leurs services de conseil — après tout, vous espérez obtenir un résultat final parfait ! Dans le même temps, cela vous donnera l’occasion de découvrir quel plâtre lisse peut être appliqué humide à la truelle. De plus, vous pourrez demander si le vieil enduit devra être préalablement traité (selon sa capacité d'absorption et d’autres critères) afin de s’assurer que le nouvel enduit y adhérera vraiment et restera en place. Des règles similaires s’appliquent pour coller des plaques en plâtre à du crépi. Si, en revanche, vous prévoyez de fixer les plaques en plâtre à des lattes, vous n’avez pas à vous inquiéter de l’état de l’enduit existant.

Remarque b) : Faites un test où vous tapez ou appuyez dessus pour découvrir si le vieux crépi est toujours stable. Tapez sur le crépi avec votre main et appuyez sur différentes zones avec votre ongle ou un objet pointu. Si des morceaux de crépi s’enlèvent ou si vous pouvez voir une marque, il n’y a pas assez de stabilité pour poser une couche de plâtre lisse dessus. Le vieil enduit endommagé devra d’abord être enlevé.

Vérifiez toujours soigneusement s’il y a des zones humides et des taches de moisissure. Il faut soigneusement examiner les raisons de ces problèmes avant de replâtrer ou de poser des plaques en plâtre. Assurez-vous que l’endroit est complètement sec (et désinfecté si nécessaire) avant de replâtrer ou de poser des plaques en plâtre.

Si vous passez votre main sur le mur et qu’il y a beaucoup de « sable » ou de poussière qui tombe, vous devrez préalablement traiter la surface afin que le nouvel enduit humide puisse adhérer au mur. Si on fixe des plaques en plâtre qui n’ont pas besoin d’être collées, on peut ignorer cette étape.

Remarque c) : De vieilles couches de peinture peuvent poser un problème quand on ajoute du nouveau plâtre lisse. La vieille peinture peut transparaitre à travers le nouveau plâtre (et par conséquent se voir sur le nouveau papier peint, dès que le mur nouvellement replâtré sera à nouveau humidifié par l’application de la colle à papier peint). Testez la couche de peinture en la frottant avec un chiffon humide pour voir si elle s’enlève. Pour vérifier la stabilité, posez quelques bandes de ruban adhésif fort et arrachez-les brusquement. Si vous trouvez des traces de peinture sur le ruban adhésif, la surface ne convient pas et il faut l’enlever ou la traiter préalablement.

Appliquer du plâtre lisse — mieux vaut demander aux experts !
À moins que vous ne soyez un bricoleur passionné au fait du plâtrage — que ce soit le résultat d’années d’expérience ou d’une expérience professionnelle qui y a trait — vous devriez toujours demander à un expert d’appliquer le nouveau plâtre lisse. Sinon, vérifiez la surface comme cela est décrit ci-dessus et trouvez quels traitements préalables et quels matériaux pour le plâtre lisse conviennent. La nouvelle couche de plâtre lisse devrait être assez robuste pour couvrir la structure rugueuse en dessous. Une fois qu'elle a séché, il faut la poncer ou la polir finement avant de pouvoir commencer votre projet de pose de papier peint. Comme toujours, assurez-vous que la surface a une bonne capacité d’adhérence ; pour les surfaces très absorbantes, vous devrez peut-être appliquer d’abord un fond pénétrant.

Fixer les plaques en plâtre aux murs
Vous pouvez acheter des plaques en plâtre prêtes à l’utilisation dans n’importe quel magasin de bricolage, et on vous les coupera volontiers (à moins que vous n’ayez envie de le faire vous-même). Deux possibilités s’offrent à vous pour poser les plaques en plâtre : coller les plaques en plâtre directement sur le mur préalablement traité, ou les visser sur une structure en lattes qui est fixée sur le mur crépi. Ces deux variantes peuvent être exécutées par un bricoleur expérimenté, mais veuillez vous souvenir qu’il faudra remplir les joints entre les plaques en plâtre. Une fois que ce sera fait, il faudra lisser le mastic afin de s’assurer qu'il n’y a pas d’espace entre les joints et les plaques en plâtre et que la surface est plane. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire vous-même ou si vous manquez d’expérience, vous devriez toujours consulter votre plaquiste de confiance. Les murs en placoplâtre nécessitent toujours un traitement préalable avec un fond pénétrant, car ils sont très absorbants.

Informations : Plâtre ou enduit à la chaux et plâtre ou enduit à l’argile
Ces deux types de plâtre peuvent produire un fini rugueux ou lisse. Mais ils ont des caractéristiques spécifiques qui peuvent être affectées négativement ou annulées par un placage ou un revêtement de n’importe quel type. Ces deux variantes régulent les polluants et l’humidité dans une pièce, car ils sont extrêmement respirants.

Le plâtre à la chaux est un des matériaux de ravalement les plus sophistiqués, et son utilisation nécessite un certain niveau d’expérience et de savoir-faire. Il se caractérise par ses qualités exceptionnelles pour la régulation du climat, il est respirant, résiste aux moisissures et disperse l’humidité. Le plâtre à la chaux et au ciment a les mêmes qualités, mais est plus facile à appliquer. On ne peut pas recouvrir les crépis à la chaux avec n’importe quel plâtre lisse, et il faudra peut-être leur appliquer un traitement préalable pour surfaces très absorbantes.

Selon les experts, le plâtre à l’argile ne convient pas à la pose de papier peint. Cet enduit naturel respirant a une fonction de régulation de l’humidité et est perméable. Cette qualité est affectée ou peut même être supprimée si le plâtre à l’argile est recouvert de papier peint ou d’un revêtement mural, quel qu’il soit. Techniquement, il n’est pas impossible de lisser un enduit à l’argile structuré, mais c’est difficile et ne devrait être entrepris qu’après avoir consulté (ou engagé) un expert.

Informations importantes pour les locataires
À la fin de ce guide sur la comparaison entre les enduits rugueux et les enduits lisses, nous aimerions faire remarquer que les locataires doivent d’abord discuter de tout changement dans l’apparence des murs (par exemple lisser le crépi par les différents moyens mentionnés ci-dessus, par exemple en appliquant un nouvel enduit lisse ou en fixant des plaques en plâtre aux murs) avec leurs propriétaires. En règle générale, les propriétaires peuvent refuser ces changements s’ils peuvent affecter la structure de base du bâtiment ou mener à une diminution potentielle du revenu de location par de futures locataires. Tous les changements qui peuvent être facilement annulés avant de déménager ne posent généralement pas de problèmes et le propriétaire donnera son approbation.

Quand il s’agit de modifier, enlever, revêtir ou recouvrir du crépi, il faudrait envisager si l’état d’origine du mur peut facilement être recréé — ou si cela pourrait entraîner une procédure couteuse et compliquée. De plus, nous vous recommandons de rédiger un accord écrit avec votre propriétaire comprenant les conditions pour le locataire afin d’être à l’abri si on devait en venir à un litige.

 
 

Écrivez un commentaire

 

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.