À l'épreuve des bombes — quand des scientifiques conçoivent des papiers peints

innovative-wallpaper

Si vous pensez que les papiers peints ne sont que de jolis accessoires, détrompez-vous. Grâce au Kevlar, au carbone ou aux fibres de verre, les papiers peints sont aussi résolument dans la ligne de mire de la science. Comme les matériaux du futur sont beaucoup plus plats, plus solides et plus légers qu'ils ne l'ont jamais été, il n'est guère étonnant que le monde de la science s'y intéresse de plus en plus. Mais que peuvent vraiment faire ces papiers peints sortis tout droit des laboratoires scientifiques ? Est-il vrai qu'ils pourraient sauver des vies ?

Jessica-Lea-DFID

Source: Jessica Lea, DFID

Ce que l'on appelle le « papier peint anti-sismique » (connu aussi sous le nom de « papier peint anti-séisme ») pourrait certainement réaliser une telle performance, selon les scientifiques du Karlsruher Instituts für Technologie (Institut de Carlsruhe pour la technologie). Les experts de l'institut ont mis au point une technologie de la fibre de verre qui soutient le mur et l'empêche (au moins temporairement) de s'écrouler. Par conséquent, les personnes à l'intérieur du bâtiment ont plus de temps pour s'échapper. Pendant les tremblements de terre, la plupart des victimes meurent parce qu'elles ne peuvent pas sortir des bâtiments, à cause des débris et des murs qui se sont écroulés. C'est un fait dont les scientifiques de Carlsruhe n'étaient que trop conscients. Depuis les années 90, ils avaient fait des expériences avec des bandes de fibres de verre qu'ils avaient initialement attachées aux briques, mais malheureusement, cela avait en fait accru les dommages subis par les murs. Finalement, ils trouvèrent que la solution était d'attacher le papier peint en fibres de verre sur tout le mur.

innovative-wallcovering

Ce revêtement mural spécial consiste en une trame très fine (faite de fibres de verre et de plastique) qui est extrêmement efficace pour dévier l'impact d'un tremblement de terre, car ses fibres sont disposées dans quatre directions. La structure en fibres de verre extrêmement résistante aux déchirures donne de la stabilité, tandis que les fibres de plastique polypropylène fournissent l'élasticité nécessaire pour résister à un tremblement de terre. Mais la colle à papier peint ordinaire ne suffira pas pour fixer au mur ce papier peint high-tech. Pour cette raison, les chercheurs, avec les experts à Bayer MaterialScience, ont développé une colle élastique spéciale qui s'adapte aux rainures et aux lignes du mur en briques, garde son élasticité même pendant de fortes secousses, et garantit que le papier peint colle au mur de manière permanente.

Innovativa-carta-da-parati

Grâce à la motivation et à la persévérance de ces chercheurs et de ces scientifiques, on peut maintenant trouver le « papier peint anti-sismique » appelé « Mapewrap EQ Net » dans de nombreux bâtiments publics et de nombreuses écoles en Italie, par exemple. Ce papier peint offre une solution relativement bon marché et simple pour une protection a posteriori contre les tremblements de terre, particulièrement pour les vieux bâtiments. Aujourd'hui, le papier peint anti-sismique est aussi disponible dans plusieurs modèles attrayants.

innovante-papier-peint
   
innovative-Tapeten

Mais si un papier peint peut sauvegarder des secousses de la terre, peut-il aussi résister à une attaque à la bombe ? C'est presque certainement la question qui a conduit les forces américaines (en collaboration avec Berry Plastics) à mettre au point un papier peint résistant aux bombes appelé « X-Flex ». Il consiste en un matériau similaire au Kevlar qui est pris entre deux couches de polymères. L'avantage principal de ce papier peint est qu'il peut être posé rapidement et simplement dans les zones mondiales de conflit. Une pièce peut être entièrement tapissée de papier résistant aux bombes en une heure. Ce revêtement mural protège non seulement contre l'onde de choc, mais il attrapera aussi les débris qui tombent et les murs qui s'écroulent — comme un filet. À l'heure actuelle, le « X-Flex » n'est disponible que pour les militaires, mais il y a des plans pour une version qui n'est pas à usage militaire — appropriée, par exemple, pour tapisser des abris anti-bombe et des bunkers privés.

innovative-wallpaper

Quant à ceux qui recherchent aussi un système anti-écoute, ils pourraient être intéressés par les dernières innovations concernant de nouveaux matériaux, mises au point par une société dans l'Utah. Leur structure fine, flexible, faite de fibres de carbone nickelées peut même faire obstacle aux rayonnements électromagnétiques. Ce matériau peut être utilisé pour les papiers peints et transforme chaque pièce en une cage de Faraday. La cage de Faraday, nommée d'après le scientifique britannique Michael Faraday, crée un écran électromagnétique qui protège contre les éclairs, mais aussi contre les attaques cybernétiques contre les systèmes informatiques et contre les futures armes électromagnétiques qui pourraient exister.

Clarence-Risher

Source: Clarence Risher

Mais l'idée d'un papier peint anti-écoute n'est pas complètement nouvelle. Des papiers peints protecteurs ont été présents sur le marché dès 2004. Ils sont, par exemple, traités avec de la pâte de carbone, consistent en des mailles de cuivre, ou sont équipés de fibres d'acier inoxydable. Ce que l'on appelle CEM (compatibilité électromagnétique) n'est pas seulement utilisé dans les banques ou les ambassades, mais aussi dans les hôpitaux, afin de protéger les équipements sensibles contre les interférences. Dans les résidences privées, cela aide à protéger les habitants contre la pollution électromagnétique.

Mais les papiers peints du futur pourraient même être capables de bien plus que cela : nettoyer l'air, absorber les gaz toxiques, agir comme une interface pour vos appareils électroménagers ou transformer le mur de votre salon en un écran de cinéma. Cela est-il vraiment du domaine du possible ? Oui, grâce à ce que l'on appelle les OLED (diodes électroluminescentes organiques) — des feuilles lumineuses très fines et flexibles — l'idée de papiers peints qui serviraient de téléviseurs ne relève plus du domaine de la science-fiction. Je me demande ce qui ornera vos murs dans dix ans. Des revêtements muraux qui chaufferont la pièce ou joueront de la musique peut-être ? On verra bien...