Les outils pour poser du papier peint présentés en détail : la brosse de tapissier

Tapezierbuerste

La brosse de tapissier — appelée aussi brosse à maroufler ou balai de colleur — est utilisée pour lisser le papier peint qui vient d’être posé. Il ne faudrait pas la confondre avec la brosse à encoller que l’on utilise pour appliquer la colle sur les lés de papier peint ou sur le mur. Ces deux brosses ne se ressemblent pas, et il y a une bonne raison à cela.

Utilisation et but de la brosse de tapissier

La brosse de tapissier est utilisée pour bien appliquer les lés de papier peint que l’on a posés au mur et les lisser. On devrait toujours travailler de haut en bas et du centre vers les bords. Il faut éviter d’appuyer trop fort sur la brosse ou sur la surface du papier peint quand on presse le lé de papier peint sur le mur ou quand on le lisse.

Cette dernière opération a pour but de parvenir à la meilleure adhérence possible entre la surface du mur et le papier peint et de lisser toutes les bulles ou tous les plis. Cependant, il est plus important d’adopter la bonne méthode que d’exercer une simple pression. S’il y a de grosses bulles au centre du lé de papier peint, nous vous recommandons de décoller soigneusement ce lé en partant du bord afin que tout excès d’air puisse s’échapper. Procédez étape par étape et évitez de vous précipiter, car cela a tendance à causer plus de bulles et de plis.

La forme de la brosse de tapissier, sa facture et le type de ses poils déterminent si elle est facile et pratique à utiliser et si elle est légère sur la surface du papier peint. La qualité et la structure de la brosse de tapissier sont par conséquent très importantes.

Modèles de brosses de tapissier

Les brosses de tapissier existent dans deux styles :

Une brosse de tapissier avec une poignée en bois rectangulaire et des poils disposés en large rang

En apparence, la brosse de tapissier ressemble à une version plus grande d’une brosse à chaussures. Les poils sont disposés en rangs serrés dans un bloc en bois et sont plus longs sur les côtés qu’au milieu. Les poils plus longs sur l’extrémité conviennent particulièrement pour appuyer sur les lés papier peint et les lisser dans les coins et les endroits difficiles à atteindre.

Tapezier-Buerste

Une brosse de tapissier avec une poignée allongée, arrondie en bois ou en plastique avec un trou pour la tenir et des poils plats

Cet outil ne ressemble pas à une brosse typique, c’est pourquoi on l’appelle plus souvent une brosse à maroufler. Le manche est sensiblement plus plat et arrondi, et dans sa partie inférieure il y a un emplacement pour le pouce. Cela permet de guider l’outil plus facilement quand on lisse le lé de papier peint. Les poils sont aussi serrés, mais contrairement à la brosse de tapissier plus large, cette brosse à maroufler ne peut pas reposer sur ses poils.

Tapezier-Wischer

Le type et la longueur des poils ainsi que la longueur de la poignée diffèrent entre les deux versions, et cela se reflète aussi dans le prix. Les poils peuvent être en crins de cheval de grande qualité (produit naturel) ou en nylon (fibres artificielles) et mesurent entre 5 cm et 10 cm de long. Les personnes qui ne sont pas des professionnels ne remarqueront pas nécessairement la différence entre des poils en nylon de bonne qualité et des poils en crin de cheval, car les deux sont très doux et denses. Cependant, les crins de cheval sont supérieurs quand il s’agit de traiter la surface du papier peint avec douceur. La qualité d’une brosse de tapissier dépend aussi de la manière dont les poils ont été traités et de savoir s’ils sont solidement fixés à la poignée. Quand on pose du papier peint, il n’y a rien de pire qu’une brosse de tapissier qui perd ses poils et ne fonctionne pas correctement.

Astuce : ne choisissez que des brosses qui ont des poils doux et denses et qui ne griffent pas. Si vous n’êtes pas sûr, prenez un morceau de papier peint avec vous pour aller dans le magasin et essayez la brosse.

Le matériau et la longueur de la poignée peuvent aussi varier. Les brosses de tapissier peuvent être en bois, verni ou non, mais les brosses de qualité devraient avoir une poignée en bois. Une poignée en bois verni est plus facile à nettoyer. Des poignées fines en plastique peuvent se casser facilement si la brosse est faite de matériaux bon marché.

Les poignées ou les brosses mesurent entre 20 cm et 30 cm de long. La taille, la longueur et le type des poils ont une incidence sur le poids de la brosse de tapissier, qui varie entre 350 g et 500 g.

Le facteur coût est déterminé par la qualité, la taille et le modèle. On trouve des brosses de tapissier ou des brosses à maroufler à partir de quelques euros, alors que le prix pour de longues brosses professionnelles est de plusieurs dizaines d’euros.

Le rouleau de tapissier comme alternative et pour les surfaces délicates

Le rouleau de tapissier — appelé aussi rouleau presseur — est considéré comme une alternative équivalente à la brosse de tapissier, mais est surtout utilisé pour les surfaces de papier peint délicates qui pourraient être endommagées par les poils d’une brosse. Parmi ces papiers peints, il y a les papiers peints métalliques, les papiers peints à effets spéciaux et différents papiers peints textiles (les papiers peints floqués). Le rouleau consiste en un manche en plastique et en un rouleau à proprement parlé, qui est en caoutchouc, caoutchouc mousse ou en mousse de polyuréthane et que l’on peut facilement remplacer. On l’utilise de la même façon qu’une brosse de tapissier. Pour les papiers peints embossés, il faudrait appuyer aussi peu que possible afin de ne pas écraser les parties embossées. On peut trouver plus de détails à ce sujet dans un autre article de blogue.

Tapeten-Andrueckroller