Comment imperméabiliser les papiers peints pour les rendre non salissants et lavables

Les papiers peints qui n’ont pas une surface lavable peuvent être imperméabilisés avec un « liquide de protection pour les papiers peints », afin qu'ils soient non salissants et lavables. Ce revêtement protecteur transparent est idéal pour les décors muraux design et imprimés dans des pièces utilisées modérément ou intensément, par exemple les cuisines, les salles de bains, les escaliers, les chambres d’enfants ou des bâtiments publics qui accueillent un grand nombre de visiteurs. Sinon, un film de protection transparent pour les papiers peints est disponible sur le marché. Celui-ci se colle sur le papier peint.

Ce guide vous expliquera quand et pourquoi ce type de revêtement est approprié, quelles surfaces et quels types de papier peint s’y prêtent, et les détails à prendre en compte. En outre, nous énumérerons les différences entre les liquides, c’est-à-dire les produits que l’on peut étaler, et les films transparents.

Nos instructions étape par étape pour l’application de la solution protectrice vous aideront à recouvrir votre papier peint préféré (si cela est approprié). Et enfin, nous vous donnerons des astuces utiles sur la manière d’entretenir votre papier peint imperméabilisé et pour enlever ce revêtement ou le papier peint lui-même.

Schutzanstrich-fuer-Tapeten

Petite digression : papiers peints épongeables, lavables et brossables

S’agissant des propriétés pour le nettoyage ou l’entretien, les distinctions suivantes existent :

  • épongeable (jusqu’au moment du traitement)
  • lavable
  • lessivable
  • brossable
  • extrêmement brossable

Le terme « épongeable » signifie le niveau le plus bas s’agissant de la facilité de nettoyage. Les papiers peints épongeables n’ont pas de revêtement de la surface ; on peut seulement enlever des éclaboussures de colle à papier peint. En d’autres mots : ils ne sont pas lavables. Toutes les autres classifications, de lavable à extrêmement brossable, impliquent qu’ils peuvent être nettoyés avec un chiffon humide. La mesure dans laquelle c’est possible, et le type de produits de nettoyage et de détergents que l’on peut utiliser dépendent de la classification. Dans l'article de notre blogue Papier peint lavable – Une solution propre, vous pouvez trouver des informations détaillées concernant ces différentes classifications pour le nettoyage.

Imperméabiliser avec une solution ou un film de protection pour les papiers peints est particulièrement adapté pour les modèles épongeables à base de papier ou les modèles intissés lavables. Les papiers peints vinyle ont déjà un revêtement de protection et n’ont pas besoin d’un revêtement supplémentaire.

Tapeten-Elefantenhaut

Comment imperméabiliser les papiers peints qui n’ont pas de revêtement

Si vous vous trouvez dans une situation dans laquelle vous avez récemment posé un nouveau papier peint mais que vous réalisez maintenant qu’il pourrait ne pas être assez robuste pour la pièce, et qu’un certain niveau de lavabilité et de résistance aux salissures est nécessaire, vous envisagez peut-être d’ajouter une sorte de protection de la surface. Vous avez peut-être choisi votre papier peint simplement parce qu’il correspond exactement à vos goûts, sans tenir compte du fait que sa surface soit lavable — une autre bonne raison d’envisager d’appliquer un revêtement protecteur. Mais avant de commencer les opérations, il faut réfléchir à certaines choses. La plupart des produits de protection pour le papier peint disponibles portent la mention « Convient pour tous les types de papier peint », mais il y a des exceptions. Après tout, les surfaces des papiers peints sont extrêmement variées et votre décision devrait être fondée sur des faits.

Quand il s’agit d’ajouter un revêtement de protection permanent, il y a deux possibilités : les « solutions de protection pour les papiers peints » (liquides et transparentes) ou les films transparents de protection pour les murs (en rouleaux ou au mètre). Dans certains pays, on utilise aussi le terme (familier) de « peau d’éléphant » inspiré par la peau épaisse et robuste de ces énormes proboscidiens.

La forme liquide est beaucoup plus facile à appliquer, c’est la raison pour laquelle les profanes la préfèrent généralement. Elle s’est révélée idéale pour un décor mural qui consiste entièrement en du papier. Appliquer un film protecteur nécessite beaucoup plus de patience, de compétences et de pratique, et cela convient mieux pour de petites surfaces, par exemple un mur d'accent, autour d’une cheminée ou pour des morceaux de papier peint décoratifs.

Quels types de papier peint et quelles surfaces conviennent pour un revêtement protecteur ?

En règle générale, pour les deux types de traitement de protection (liquide ou film), la surface doit être sèche, propre, exempte de graisse et stable. S’agissant des papiers peints, la surface peut être texturée ou gaufrée, c’est-à-dire qu'il n’est pas nécessaire qu’elle soit complètement lisse, mais elle doit satisfaire aux critères ci-dessus.

Il existe une grande variété de matériaux de surface et de finis s’agissant des papiers peints design qui ont une couche de support papier ou intissée. Ce sont les facteurs déterminants quand il s’agit de décider si les imperméabiliser ou les enduire avec une solution ou un film de protection pour les papiers peints est une possibilité.

Les papiers peints métalliques ou à effets spéciaux, les modèles naturels avec une surface en liège, fibres végétales, pierres de mica et les papiers peints à billes de verre ou textiles ne sont pas adaptés à ce traitement. Les produits de protection liquides ne peuvent pas être utilisés pour ces types de décor mural, car ils n’adhéreront pas aux surfaces mentionnées ci-dessus. Les effets d’optique spéciaux de ces structures seraient scellés, ce qui détruirait le caractère du papier peint design. On ne peut pas prédire les réactions chimiques entre les matériaux de surface et les produits liquides de protection, et par conséquent ce procédé est trop risqué. En outre, on perdrait des caractéristiques utiles comme la régulation de l’humidité et la respirabilité, particulièrement s’agissant de papiers peints naturels. Pour les mêmes raisons, utiliser un film transparent comme traitement protecteur n’est pas non plus une bonne idée.

Pour les papiers peints traditionnels ou les papiers peints intissés, un « test de réaction » devrait d’abord être effectué. Pour les décors muraux à base de papier, ce test identifiera tout signe de décoloration ; pour les papiers peints intissés, il montre si l’adhérence nécessaire est présente. Les produits liquides de protection pour les papiers peints peuvent tout simplement glisser sur un papier peint intissé.

Les papiers peints lavables sont parfois traités avec des produits de protection pour les papiers peints pour parvenir à une plus grande facilité de nettoyage. Cependant, savoir si on peut ou non les utiliser dépend toujours du type de papier peint donné. Un revêtement de protection liquide a peu de chance de parvenir au même niveau de facilité de brossage que celui que la plupart des papiers peints vinyle ont déjà. Quant aux films de protection, leur pertinence pour un papier peint dépend du niveau d’adhérence. Il n’est pas question de nettoyage approfondi avec une brosse ou une éponge avec cette option. En résumé : un revêtement supplémentaire n’est pas nécessairement à conseiller pour les papiers peints lavables.

Tapeten-wasserfest-versiegeln

1. Solution de protection pour les papiers peints — produits et informations importantes

Les produits liquides de protection pour les papiers peints sont souvent utilisés pour imperméabiliser des murs d'accent ou des pièces entières qui ont été tapissées pour les protéger des salissures et les détériorations. Une fois appliqué, ce liquide protecteur, parfois aussi appelé « peau d’éléphant », peau de papier peint, dispersion plastique ou enduit d’apprêt à dispersion, sèche en créant une couche transparente mate ou brillante. Ces produits sont principalement conçus pour les papiers peints, mais on peut aussi les utiliser pour rendre des affiches, des collages, des peintures sur les murs, du plâtre d’intérieur ou posé à la truelle, lavables.

Ces liquides à base d’acrylique sont sans solvants, soluble dans l’eau, et ne jaunissent pas. La quantité d’eau utilisée pour diluer le liquide détermine son brillant final. Plus on utilise d’eau, moins la surface sera brillante.

La taille du conditionnement que l’on choisit dépend de la surface à couvrir. Des flacons et des bidons contenant de 250 ml à 1 000 ml sont disponibles. On peut décrire la couleur et la consistance de ces produits comme étant laiteuses. Il ne faut pas s’en inquiéter — après que l’on a appliqué ce traitement, il sèche et devient totalement clair.

Conservez toujours ces produits de protection pour les papiers peints dans des conteneurs hermétiquement fermés dans un endroit frais, sec et à l’abri du gel. Quand on applique ces produits, il faudrait éviter la lumière directe du soleil. La température ambiante idéale est entre 15 et 21 degrés Celsius ; il ne faudrait pas utiliser ces solutions si la température est en dessous de 10 degrés. Une ventilation correcte pendant ces opérations est indispensable. Selon des sensibilités individuelles en matière de santé, un masque de protection respiratoire pourrait être souhaitable.

La capacité d'absorption et l’épaisseur de la couche protectrice (selon que l’on s’attend qu’elle soit ou non mise à rude épreuve) déterminent le temps de séchage. En moyenne et avec une capacité d'absorption suffisante, cela prendra environ 3 heures. Afin de garantir une bonne protection, deux ou trois couches sont généralement nécessaires. On peut appliquer cette couche protectrice avec un pinceau, un rouleau ou une brosse de plafond. Tous les outils utilisés devraient être nettoyés à l’eau courante immédiatement après usage.

La surface doit être propre, sèche, sans traces de graisse et absorbante, c’est-à-dire qu’il faut d’abord enlever toutes les traces de poussières, de particules libres ou d’autres contaminants. Il faut aussi préalablement traiter les joints qui bâillent ou les petites détériorations pour parvenir à des résultats parfaits.

Avant d’appliquer la couche de liquide protecteur, on recommande d’effectuer un test sur une petite superficie, à l’abri des regards, ou de préférence sur un morceau qui reste après que l’on a posé le papier peint. Cela donnera un résultat définitif s’agissant de la manière dont le papier peint absorbe le liquide, ou même s’agissant de savoir s’il l’absorbe ou pas, et de savoir si ce papier peint peut être traité.

Voici une liste de quelques produits de protection pour les papiers peints (principalement fabriqués en Allemagne, mais disponibles internationalement) :

  • Molto Tapetenschutz
  • Pufas Tapeten- und Anstrichschutz
  • Caparol
  • Sycofix

Tapeten-Schutzanstrich   Tapete-wasserfest-versiegeln

Il vaut mieux choisir un produit qui est décrit comme « protection pour les papiers peints », « stratifié liquide » ou « solution de dispersion de matières plastiques aqueuses ». Un vernis clair ne convient certainement pas comme revêtement de protection, car il aura pour résultat un film jaunissant, à l’aspect gras et il pourra réagir négativement avec le papier peint ou même le dissoudre.

Les caractéristiques concernant la facilité de nettoyage du papier peint imperméabilisé dépendent du produit protecteur choisi et du nombre de couches appliquées. On peut pratiquement laver tous les produits de protection pour les papiers peints avec de l’eau, des produits de nettoyage domestiques et un chiffon propre. Certains d’entre eux, par exemple la solution de protection pour les papiers peints Molto, sont même brossables et permettent une pression plus forte lors du nettoyage, ainsi que l’utilisation d’éponges ou de brosses douces pour enlever les taches.

Enlever les couches protectrices endommagera le papier peint. Comme c’est le cas avec des papiers peints design traditionnels qui ont un revêtement, enlever un décor mural qui a été traité avec une solution de protection pour les papiers peints nécessitera un peu plus de travail. Ici, le principal facteur est de savoir si on peut enlever la couche de surface de la couche de support, comme c’est le cas avec les modèles qui n’ont pas besoin d’être imbibés avant d’être décollés. Si la couche inférieure est intacte et propre, on peut poser du papier peint par-dessus ; sinon, il faudra l’imbiber et la gratter pour l’enlever. Les papiers peints traditionnels que l’on ne peut enlever qu’après les avoir imbibés doivent toujours être préparés avec un rouleau à pointes pour percer la surface du papier peint et permettre à l’humidité de le pénétrer.

Farbwanne-fuer-Tapetenschutz-Anstrich   Farbroller-fuer-Tapetenschutz-Anstrich

Instructions pour l’application de la solution de protection pour les papiers peints

Ces instructions étape par étape vous permettront d’imperméabiliser votre papier peint et de le rendre lavable et non salissant. Assurez-vous toujours que vous utilisez les bons produits. Comme la composition chimique des substances qu’ils contiennent varie d’un fabricant à l’autre, il est recommandé de toujours vérifier les informations concernant les produits présentes sur l’emballage. Le procédé décrit ci-dessous est généralement correct pour la majorité des produits :

  1. Déplacez les meubles et les objets décoratifs loin du mur en question et couvrez le sol d’une bâche plastique pour le protéger des éclaboussures. Coupez le courant si vous travaillez sur des murs avec des prises ou des lignes électriques. Enlevez toutes les appliques murales et les interrupteurs, ainsi que les cadres des prises. Poser du ruban de masquage sur les cadres des portes et des fenêtres ainsi que sur les plinthes, etc. pour les protéger.
  2. Nettoyez soigneusement les murs avec un chiffon doux, non pelucheux ; sinon, vous pouvez passer l’aspirateur sur le mur (surtout si le papier peint est assez robuste).
  3. Utilisez un seau propre pour mélanger la solution de protection avec de l’eau, selon les informations sur l’emballage et le brillant désiré. Exemple : Si vous préférez la variante mate, le ratio de dilution pour de nombreux produits est 1-4. Cela signifie une part de solution de protection pour 4 parts d’eau.
  4. Plongez votre pinceau, votre brosse de plafond ou votre rouleau dans le liquide que vous avez préparé, en vous assurant que cet outil est entièrement recouvert. Essuyez l’excédent de liquide sur les côtés du seau.
  5. Maintenant, commencez à l’appliquer loin de la lumière. Commencez toujours par les coins et les recoins. Travaillez de haut en bas et de gauche à droite, c’est-à-dire transversalement, pour obtenir une apparence régulière. De cette manière, la solution protectrice est étalée uniformément en une couche mince. Les couches doivent être fines pour être sûr qu’elles sont claires en séchant. Si elles sont trop épaisses, elles ont une apparence laiteuse.
  6. Une seule couche généralement ne suffit pas. La robustesse désirée de cette membrane protectrice ainsi que la résistance aux salissures et à l’humidité qui conviennent ne pourront être obtenues qu’avec plus d’une couche. C’est une question de tâtonnement — vous déciderez vous-même quand vous aurez atteint la robustesse désirée pour cette couche.
  7. Après que chaque couche a été appliquée, il faut qu’elle ait complètement séché avant que l’on puisse en ajouter une autre. Une fois que ceci a été établi en passant une main ou un doigt dessus en faisant attention, les opérations peuvent continuer.
  8. Assurez-vous de nettoyer vos outils en les passant sous l’eau courante et de les sécher après chaque couche.
  9. S’il y a toujours du liquide dans le seau après que vous avez fini, veuillez ne pas le vider dans les toilettes ou l’évier. Versez le liquide qui reste dans un conteneur approprié, fermez-le hermétiquement, étiquetez-le et amenez-le au centre de recyclage ou d’élimination.
  10. Tout liquide encore dans le flacon ou le bidon peut être conservé dans un endroit frais à l’abri de la lumière naturelle. Si vous n’en avez plus besoin, apportez-les au centre de recyclage ou d'élimination approprié.

2. Film de protection pour les papiers peints

Les films autocollants de protection pour les papiers peints sont disponibles avec des largeurs et des degrés de robustesse variés, ils peuvent être mats ou brillants transparents, en rouleaux ou au mètre. Les largeurs standard sont 60, 100, 120 ou 140 cm, mais des formats XXL jusqu’à 200 cm peuvent également être proposés. L’épaisseur du film pour des murs qui sont peu mis à l’épreuve est d’environ 0,07 mm. Pour des murs qui sont soumis à plus rude épreuve, l’épaisseur devrait être d’environ 0,170 mm ; ce type de film est généralement mat transparent. L’adhésif utilisé par la plupart des fabricants est du solvant d’acrylate.

Tapetenschutzfolie

Pour les panneaux anti-éclaboussures dans les cuisines, il existe des films protecteurs spéciaux avec une résistance à la chaleur jusqu’à 80 degrés qui sont aussi résistants à la vapeur (ainsi ils ne se décolleront pas du mur !).

Application des films de protection pour les papiers peints

Selon la surface à couvrir, le type de film privilégié est soit au mètre, soit en rouleaux. Si la largeur est supérieure à 100 cm, une seconde personne devrait être présente pendant ces opérations.

Le film se présente recouvert de papier de masquage des deux côtés. Avant de commencer, nettoyez soigneusement le papier peint et enlevez toutes les traces de poussière ou autres particules. Vos mains doivent être propres et sèches. Une fois le film découpé aux dimensions désirées, le papier de masquage est enlevé du côté adhésif et le film est positionné sur le mur. Le papier de masquage devrait être toujours sur la face non adhésive pour cette étape. Les personnes expérimentées continuent maintenant en lissant soigneusement le film en partant du milieu pour aller dans toutes les directions pour enlever toutes les bulles d'air. Sinon, on peut utiliser des outils spéciaux pour lisser le film et s’assurer qu’il adhère uniformément au mur. Utilisez une règle et un cutter pour enlever l’excédent de film autour des portes et des fenêtres, des plinthes, des luminaires, etc. Enfin, enlevez le papier de masquage.

Nettoyer les films de protection pour les papiers peints

Selon l’épaisseur du film, on peut l’essuyer avec un chiffon humide et du liquide vaisselle ou du savon. Utilisez toujours un chiffon doux — pas d’éponges ni de brosses, car elles peuvent laisser des rayures ou des traces sur la surface.

Enlever les films de protection pour les papiers peints

Certains fabricants promettent que l'on peut enlever le film protecteur du papier peint sans laisser de traces. Cette affirmation est quelque peu douteuse, surtout que la plupart des fabricants limitent cette possibilité à deux ans après l’application.