Papier peint intissé

Plus

Poser un papier peint intissé est très facile. On encolle directement le mur, et c’est tout. Ces modèles de papier peint respirants, robustes créent une ambiance saine dans la pièce et offrent une variété de styles.

Filtrer
1892 modèles de papier peint trouvés
 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1892 modèles de papier peint trouvés
Page 1 des 32
Der Artikel wurde erfolgreich hinzugefügt.
Für die Filterung wurden keine Ergebnisse gefunden!
Papier peint Veruso Lino crème Vue pièce
Papier peint Veruso Lino crème
69,90 €
Papier peint Birch Forest noir Vue pièce
Papier peint Birch Forest noir
118,90 €
Papier peint Sahra vert bleu Vue pièce
Papier peint Sahra vert bleu
39,90 €
Papier peint Sahra beige gris clair Largeur de lé
Papier peint Sahra beige gris clair
39,90 €
1 Papier peint Sinon orange Vue pièce
Papier peint Sinon orange
42,90 €
Papier peint Neboa gris anthracite Raumansicht
Papier peint Neboa gris anthracite
48,90 €
Papier peint Ipanema bleu vert Raumansicht
Papier peint Ipanema bleu vert
55,90 €
Papier peint Aislinn blanc crème Largeur de lé
Papier peint Aislinn blanc crème
49,90 €
Papier peint Lines bleu gris Vue pièce
Papier peint Lines bleu gris
70,90 €
Papier peint Zohra vert foncé Vue pièce
Papier peint Zohra vert foncé
39,90 €
Papier peint Triton orange Vue pièce
Papier peint Triton orange
45,90 €
Papier peint Jumana tons de gris Vue pièce
Papier peint Jumana tons de gris
39,90 €
Papier peint Malabar turquoise pastel Vue pièce
Papier peint Malabar turquoise pastel
49,90 €
Papier peint Harlowe gris blanc Bahnbreite
Papier peint Harlowe gris blanc
39,90 €
Papier peint Merle tons de vert Vue pièce
Papier peint Merle tons de vert
95,90 €
Papier peint Oasis noir Raumansicht
Papier peint Oasis noir
45,90 €
Papier peint Yasmin tons de vert Largeur de lé
Papier peint Yasmin tons de vert
79,90 €
Papier peint Oasis blanc crème Raumansicht
Papier peint Oasis blanc crème
45,90 €
Papier peint VanGogh Blossom blanc Largeur de lé
Papier peint VanGogh Blossom blanc
54,90 €
Papier peint Lunar gris noir Vue pièce
Papier peint Lunar gris noir
39,90 €
Papier peint Pavonia ivoire clair Bahnbreite
Papier peint Pavonia ivoire clair
65,90 €
Papier peint Havana or nacré Raumansicht
Papier peint Havana or nacré
93,90 €
Papier peint Tatanu vert foncé Vue pièce
Papier peint Tatanu vert foncé
45,90 €
Papier peint Kerala vert jonc Raumansicht
Papier peint Kerala vert jonc
59,90 €
Papier peint Zohra tons de vert Vue pièce
Papier peint Zohra tons de vert
39,90 €
Papier peint Nirvanus jaune Vue pièce
Papier peint Nirvanus jaune
83,90 €
Papier peint Tambika vert bleu Vue pièce
Papier peint Tambika vert bleu
83,90 €
Papier peint Malwin gris clair Bahnbreite
Papier peint Malwin gris clair
75,90 €
1
Papier peint Apollo orange Raumansicht
Papier peint Apollo orange
34,90 €
Papier peint Bellegarde vert pâle Raumansicht
Papier peint Bellegarde vert pâle
59,90 €
Papier peint Persephone doré Largeur de lé
Papier peint Persephone doré
67,90 €
Papier peint Grace vert fougère Vue pièce
Papier peint Grace vert fougère
48,90 €
Papier peint Sahra tons de vert Vue pièce
Papier peint Sahra tons de vert
39,90 €
Papier peint Neboa beige nacré Raumansicht
Papier peint Neboa beige nacré
48,90 €
Papier peint Malekid blanc crème Vue pièce
Papier peint Malekid blanc crème
80,90 €
Papier peint Pavonia bleu gris Raumansicht
Papier peint Pavonia bleu gris
65,90 €
Papier peint Zewana vert Vue pièce
Papier peint Zewana vert
74,90 €
Papier peint Waris orange Vue pièce
Papier peint Waris orange
77,90 €
Papier peint Meura tons de vert Vue pièce
Papier peint Meura tons de vert
39,90 €
Papier peint Lioba vert pâle Vue pièce
Papier peint Lioba vert pâle
56,90 €
Papier peint Gisah vert mousse Vue pièce
Papier peint Gisah vert mousse
42,90 €
Papier peint Flowery gris olive Raumansicht
Papier peint Flowery gris olive
65,90 €
Papier peint Aislinn vert bleu Vue pièce
Papier peint Aislinn vert bleu
49,90 €
Papier peint Glorette doré Vue pièce
Papier peint Glorette doré
72,90 €
Papier peint Casaba beige gris Vue pièce
Papier peint Casaba beige gris
39,90 €
Papier peint Greenery tons de vert Raumansicht
Papier peint Greenery tons de vert
48,90 €
Papier peint Calobra gris menthe Raumansicht
Papier peint Calobra gris menthe
64,90 €
Papier peint Kassandra blanc crème Largeur de lé
Papier peint Kassandra blanc crème
73,90 €
Papier peint Maurus noir Largeur de lé
Papier peint Maurus noir
54,90 €
Papier peint Malwin gris anthracite Vue pièce
Papier peint Malwin gris anthracite
75,90 €
Papier peint Pontinius vert blanc Vue pièce
Papier peint Pontinius vert blanc
82,90 €
Papier peint Mignon blanc gris Vue pièce
Papier peint Mignon blanc gris
93,90 €
Papier peint Lolla vert Vue pièce
Papier peint Lolla vert
62,90 €
Papier peint Camille bleu océan Raumansicht
Papier peint Camille bleu océan
49,90 €
Papier peint Yasmin turquoise Vue pièce
Papier peint Yasmin turquoise
79,90 €
Vous avez vu 60 des 1892 papiers peints

Papier peint intissé — le guide

Dans les années 90, les nombreux avantages du papier peint intissé ont conquis le marché et le cœur des clients. Il conserve ses dimensions d’origine, est résistant, lavable, très facile à poser (en utilisant la technique simple de l’encollage du mur) et on peut simplement l’enlever en tirant dessus à sec une fois le moment venu. Les designers apprécient aussi les avantages du papier peint intissé et créent des styles qui sont enchanteurs, séduisants, touchants et provocants. Une grande variété de modèles et de motifs, ainsi que de structures de la surface, de finis et de revêtements font du papier peint intissé un élément décoratif fabuleux pour des espaces privés, commerciaux et publics.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un papier peint intissé ?

Le papier peint intissé a été plébiscité sur le marché du papier peint depuis les années 90. Le mélange compacté de cellulose et de fibres de polyester offre une très bonne stabilité s’agissant des dimensions et est extrêmement résistant à la formation de moisissures.

Un mélange de cellulose et de fibres de polyester

Ce mélange de cellulose et de fibres de polyester, c’est-à-dire de fibres naturelles et synthétiques, est connu sous le nom de « matériau intissé ». Ce matériau révolutionnaire pour le papier peint a été lancé sur le marché au début des années 90. La pâte à papier ou cellulose est obtenue à partie de fibres végétales traitées par un procédé chimique. Le polyester est une fibre synthétique qui occupe une place importante dans l’industrie textile.

Une stabilité des dimensions grâce au compactage

Lors du processus de production des papiers peints intissés, les fibres naturelles et synthétiques sont compactées avec des liants ce qui a pour résultat une très bonne stabilité des dimensions. Ces deux types de fibres se combinent pour former un composant résistant aux déchirures, stable qui est pourtant respirant. Le procédé de compactage garantit aussi que chaque lé ou bande de papier peint ne se dilate pas à cause de l’humidité de la colle, ou que les lés (ou bandes) de papier peint ne se contractent pas quand ils sèchent.

Une grande résistance à la formation de moisissures

L’association de cellulose et de fibres textiles synthétiques est résistante à l’humidité et offre une bonne protection contre la formation de moisissures. Ce fait a été une des principales raisons de l’élaboration du papier peint intissé innovant à l’époque. Grâce à cette propriété, l’humidité n’est pas piégée entre le papier et le mur (ce qui pourrait conduire à la formation de moisissures). Au lieu de cela, elle peut circuler librement. 

Quels sont les avantages des papiers peints intissés comparés aux modèles traditionnels ?

Les modèles de papier peint intissé sont faciles à poser, particulièrement parce que l’on évite les temps d'imbibition. En outre, les papiers peints intissés sont respirants, extrêmement durables, difficilement inflammables, faciles à nettoyer et à enlever et résistants à la lumière.

Aucun temps d'imbibition n’est nécessaire

Les nombreuses étapes qui sont nécessaires avec les modèles à base de papier sont entièrement éliminées avec les papiers peints intissés. Une table à tréteaux n’est pas forcément nécessaire. On évite complètement d’avoir à encoller chaque lé de papier peint et à observer les temps d'imbibition avec ces types de papier peint. On applique l’adhésif directement sur le mur. Ainsi, c’est facile et ce n’est pas compliqué de travailler avec des papiers peints intissés, même pour les débutants.

Respirant

Le papier peint intissé est perméable à l’air et à la vapeur et ainsi on peut l’utiliser dans des endroits et des pièces humides. Ces propriétés empêchent les moisissures et maintiennent l’ambiance de la pièce à un niveau sain.

Très robuste

La grande qualité qui résulte des matériaux de base et des procédés de compactage rend le papier peint intissé très solide et résistant aux déchirures. On peut recouvrir des petites fissures, ce qui rend les réparations ou les travaux de colmatage des fissures inutiles (des économies de temps et de matériaux !). Cette structure intissée agit aussi comme une toile de renfort qui empêche les craquelures.

Difficilement inflammable

Dans les espaces résidentiels, commerciaux et publics, la protection contre les incendies est essentielle. Plus le revêtement mural est protégé contre les incendies, meilleur est le résultat de la prévention contre les incendies. Les papiers peints intissés sont en général ignifugés (« difficilement inflammables »). Un fini spécial retarde considérablement le départ des flammes. Par conséquent, les papiers peints intissés conviennent aussi parfaitement aux bâtiments auxquels le public a accès.

Facile à nettoyer

Les papiers peints intissés ont une surface lavable qui permet un nettoyage facile si certains types de taches devaient se produire. La saleté et les taches solubles à l’eau peuvent être enlevées en faisant attention avec un chiffon et une solution savonneuse tiède. Par contre, l’huile, la graisse et les taches qui contiennent des solvants ne peuvent pas être enlevées des surfaces lavables.

Facile à enlever

Quand il s’agit d’enlever des types de papier peint intissé, aucune préparation n’est nécessaire, comme de les imbiber d’eau ou de les percer avec un rouleau perforateur. Au lieu de cela, on peut enlever des lés entiers à sec. En général, il ne reste aucun résidu sur le mur, on peut donc poser directement un nouveau papier peint.

Résistant à la lumière

Un avantage supplémentaire que l’on ne devrait pas sous-estimer est la bonne résistance à la lumière du papier peint intissé. Cela signifie que ces modèles conservent leurs couleurs, c’est-à-dire que les couleurs ne passent pas. Ceci rend aussi ces papiers peints beaucoup plus polyvalents, car la lumière naturelle directe, permanente n’a pas d’impact sur leur effet visuel. 

En quoi un papier peint intissé consiste-t-il (en détail) ?

Les papiers peints intissés consistent en plusieurs composantes. Outre la cellulose et les fibres synthétiques, ils contiennent des polymères acryliques, des enduits et aussi des conservateurs et des fongicides.

La cellulose

À environ 40 - 85 %, la cellulose est la composante la plus présente dans le papier peint intissé. La matière première pour la cellulose est le bois industriel ou de plantation qui est broyé et chimiquement décomposé. S’agissant de qualité, la principale distinction que l’on peut faire est entre la pâte de bois tendre et la pâte de bois dur. On utilise aussi parfois le bambou et la paille comme matières premières.      

Les fibres synthétiques

Les fibres synthétiques (fabriquées par l’homme) représentent environ 15 - 30 % des matériaux du papier peint intissé. Le polyester, le polyamide et le polyacrylique font partie des fibres synthétiques courantes, les fibres polyesters étant le matériau le plus fréquemment utilisé. Les fibres synthétiques sont produites à partir de charbon, de pétrole brut ou de gaz naturel par des processus de filature spécialisés.

Le polymère acrylique

Les polymères acryliques représentent une proportion entre 0 % et 30 % des papiers peints intissés. Ces résines synthétiques servent de liants pour le compactage de la cellulose et des fibres textiles. Le polymère acrylique est connu pour ses propriétés d'absorption des liquides et permet l’utilisation des papiers peints intissés dans les pièces humides.

Les enduits

Les enduits augmentent le volume, rendant le papier peint intissé légèrement plus lourd et lui donnant plus de stabilité. Les mousses créent une plus grande épaisseur, qui, selon leur type, donne aussi au papier peint des structures tactiles.

Les conservateurs

Les papiers peints intissés peuvent contenir des conservateurs (mais ce n’est pas nécessairement le cas). En général, on utilise ces substances pour préserver certaines couleurs, certains finis et revêtements et pour les protéger contre des micro-organismes.

Les fongicides

Les fongicides sont des agents anti-fongiques qui tuent efficacement les champignons ou leurs spores. Ils sont disponibles avec une base chimique ou biologique. S’agissant des papiers peints intissés, le but des fongicides est d’empêcher les moisissures et les bactéries. Ces agents sont généralement intégrés dans les teintures et les revêtements.

Quels sont les meilleurs types de papier peint intissé ?

Le grammage et l’épaisseur du matériau, le type de surface, la cellulose provenant d’une sylviculture durable et des encres d’impression à base aqueuse sont les principaux facteurs qui garantissent une qualité qui respecte la santé.

Le grammage et l’épaisseur du matériau

Des caractéristiques particulières comme la qualité du traitement, le confort intérieur, l’isolation thermique et sonore ou les effets visuels dépendent en grande partie du grammage et de l’épaisseur des matériaux pour tout papier peint intissé. Quand on choisit un papier peint dans un but spécifique, le poids de la surface (g/m2) est un facteur déterminant.

Une surface lisse ou structurée

Le type de surface a essentiellement une importance esthétique et par conséquent est influencé par les goûts individuels. Les structures élaborées en relief créent des effets visuels de grande qualité. Les surfaces lisses ont l’air sophistiquées et sont faciles à peindre. Comparées aux surfaces structurées, elles nécessitent moins de peinture et moins de coups de pinceau pour un très bon résultat.

La cellulose provenant d’une sylviculture durable

La cellulose pour les papiers peints intissés est obtenue à partir du bois. Le bois est un matériau essentiel et sa protection environnementale et la conservation de cette ressource sont essentielles pour garantir que cette matière première importante continuera à être disponible dans le futur. La sylviculture durable (certifiée FSC) fait référence aux forêts et aux plantations qui sont gérées selon des principes écologiques et sociaux stricts. Par exemple, on ne peut pas prélever plus de bois que la quantité que l’on peut faire repousser.

Des encres d’impression à base aqueuse pour le papier peint à motif

Les teintures à base aqueuse protègent l’environnement et la santé de la population. Ces couleurs qui résistent à la lumière consistent en environ 50 % d’eau. Les liants et les pigments colorants représentent une proportion de 20 % chacun, les solvants organiques jusqu’à 5 % et d’autres agents environ 5 %. Grâce à leurs effets positifs sur les gens et l’environnement, les encres à base aqueuse sont de plus en plus utilisées pour le papier peint à motif.

Un papier peint intissé peut-il être nocif de quelque façon que ce soit ?

De nos jours, l’utilisation de substances nocives pour la santé est largement évitée ou réduite de manière significative dans la production de papier peint. Des substances nocives comme les plastifiants à base de phtalates, les composés organohalogénés, le dibutylétain et le formaldéhyde sont très rarement utilisés.

Les plastifiants à base de phtalate di-isononyl (DINP)

Le phtalate di-isononyl (DINP) est un mélange de composés chimiques organiques qui appartient au groupe des phtalates et on l’utilise aussi comme plastifiant pour le papier peint vinyle. Les phtalates sont connus pour leurs effets nocifs, par exemple sur le foie, les reins et le système hormonal. Les producteurs responsables ont maintenant recours à du papier peint sans phtalate.

Les composés organohalogénés

Les composés organohalogénés sont des composés chimiques de brome, d’iode, de fluor et de chlore associés à des hydrocarbures comme solvants. Ils peuvent s’introduire dans les papiers peints intissés par les teintures, pour ne citer que cet exemple. Ils s’accumulent dans l’environnement et se décomposent difficilement. Malheureusement, on considère qu’ils sont allergisants et certains peuvent provoquer des cancers.

Le dibutylétain (DBT)

Le dibutylétain (DBT) fait référence à des composés organostanniques avec deux groupes de butyles. De petites quantités de ces produits chimiques toxiques peuvent être présentes dans le PVC, que l’on utilise pour les revêtements vinyle des papiers peints avec une couche de support intissée. Les effets éventuels nocifs sur l’organisme humain comprennent des irritations cutanées, des irritations du système immunitaire et des étourdissements.

Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est un composé chimique gazeux qui, en faibles concentrations, a une odeur âcre, acide. Cette substance sert de base pour d’autres composés chimiques que l’on utilise dans la production de peintures, de vernis ou d’adhésifs. Le formaldéhyde est naturellement présent dans le bois (production de cellulose). Cependant, les quantités mesurées dans les papiers peints intissés sont très en dessous des valeurs seuils. 

Quelle est la différence entre le papier peint vinyle et le papier peint intissé ?

À strictement parler, toutes les couches des papiers peints intissés consistent en de la cellulose et des fibres textiles. Les différences entre les papiers peints vinyle et les papiers peints intissés sont dues au matériau de support, à leur capacité à absorber l’humidité, à leurs propriétés s’agissant du nettoyage et aux PVC qu’ils contiennent.

Du papier peint intissé comme matériau de support

Si la couche de support est en matériau intissé et que la surface est enduite de vinyle, on lui donne généralement le nom de papier peint vinyle, bien que ce soit aussi un papier peint intissé au sens le plus large du terme. Dans le sens le plus strict, le vinyle n’est que le revêtement de surface que l’on peut aussi appliquer sur une couche de support papier.

Hydrofuge ou lavable

Grâce à sa surface synthétique, le papier peint vinyle est hydrofuge. Contrairement aux papiers peints intissés dans le strict sens du terme, le papier peint vinyle n’absorbe aucune humidité. On peut nettoyer ces modèles à fond et ils sont généralement lessivables à la brosse. Les papiers peints intissés ne sont lavables que dans une certaine mesure.

Pas de PVC dans le papier peint intissé

Les modèles de papier peint intissé au sens strict du terme ne contiennent pas de PVC. Le vinyle, en revanche, consiste en du polychlorure de vinyle et, utilisé en revêtement, crée une surface de papier peint imperméabilisée qui ne laisse passer ni l’air ni l’humidité. Les matériaux intissés sans revêtement vinyle sont perméables à l’air et à la vapeur, c’est-à-dire que le mur n’est pas imperméabilisé et il n’y a pratiquement pas de risque de moisissures.

Que devrait-on prendre en compte quand on pose un papier peint intissé ?

Le papier peint intissé est facile à poser et tout aussi facile à enlever ultérieurement. Après que l’on a préparé la surface, on applique la colle à papier peint directement sur le mur et on pose alors les lés secs de papier peint sur la colle et on appuie.

Préparer la surface

La surface doit être lisse et régulière, sèche, propre et adhérente, et on doit la préparer avec le soin nécessaire. Avec une base de papier peint intissé de couleur claire, la surface du mur peut être légèrement visible, on devrait donc d’abord la traiter avec un apprêt pigmenté.

Poser le papier peint avec la technique d’encollage du mur

On pose les papiers peints intissés directement sur le mur encollé (technique d’encollage du mur). Contrairement aux papiers peints traditionnels, il n’est nul besoin d’encoller les lés ou de respecter un temps d'imbibition. C’est parce que le papier peint intissé ne se dilate pas au contact de la colle et ne se contracte pas non plus quand il sèche. Il est absolument stable s’agissant de ses dimensions.

Appliquer la colle avec un rouleau à poils courts          

On applique la colle uniformément sur le mur ou le plafond avec un rouleau à colle à poils courts, lé après lé. On devrait appliquer une bonne quantité de colle, sur une surface légèrement plus large que le lé de papier peint afin de s’assurer que les bords restent en place. Dans les coins et les rebords difficiles, on peut utiliser un pinceau étroit.

Appuyer le lé sec sur l’adhésif humide

On appuie doucement chaque lé de papier peint sec, préalablement découpé sur l’adhésif humide, en le positionnant soigneusement et en le déroulant vers le bas. On aligne le premier lé sur une ligne que l’on a préalablement tracée à l’aide d’un fil à plomb. Puis on utilise une brosse de tapissier pour déplacer les bulles d'air du milieu vers les côtés du lé de papier peint. Un rouleau à maroufler et une roulette à joint permettent d’appuyer sur le papier peint et sur les joints.

Quelle colle ou adhésif (et dans quelle quantité) devrait-on utiliser pour un papier peint intissé ?

On doit seulement utiliser une colle spécifique pour papier peint intissé. On la trouve sous forme de poudre ou déjà mélangée. La quantité dépend de la taille du mur. Dans les pièces humides, on y ajoute de la colle à dispersion pour une meilleure adhérence.

Une colle spéciale pour papier peint intissé

La colle à papier peint pour les modèles intissés est clairement étiquetée comme telle. Elle a une consistance légèrement visqueuse et des propriétés qui évitent les éclaboussures. Cette colle spéciale présente une adhérence initiale élevée, ainsi le lé sec reste sur le mur immédiatement, mais on peut encore le bouger pendant un moment pour de possibles corrections.

Sous la forme de poudre ou de colle déjà mélangée

La colle pour les papiers peints intissés est surtout disponible sous forme de poudre pour qu’on la mélange soi-même. Il est important de respecter les proportions correctes de poudre et d’eau indiquées sur l'emballage. Les instructions contiennent aussi des informations relatives au temps d’attente (pour laisser la colle gonfler). On peut utiliser de la colle déjà mélangée pour les papiers peints intissés, qui est disponible en bidons ou en seaux, directement du récipient.

Quantité de colle : cela dépend de la taille du mur

La quantité de colle nécessaire dépend de la taille du mur. Par exemple, il faut 100 g de colle en poudre pour une surface de mur d’environ 10 m2. Avant même d’acheter la colle, on devrait connaître la surface à tapisser (mur ou plafond) en m2 afin d’acheter le bon nombre de paquets de colle en poudre ou de bidons de colle prête à l’emploi.

Ajouter de la colle à dispersion

Les adhésifs de dispersion sont des adhésifs prêts à l’emploi basés sur des résines synthétiques ou des plastiques avec une faible teneur en eau. Ils se solidifient quand l’eau s’évapore et offrent un grand pouvoir adhésif, ce qui les rend plus difficiles à enlever. Il est utile d’ajouter 20 % de colle à dispersion à l’adhésif pour papier peint intissé dans les pièces humides afin que le papier peint reste bien sur le mur.

Que devrait-on prendre en compte quand on peint un papier peint intissé ?

En général, on peut toujours peindre sur un papier peint intissé, même si les modèles lisses et réguliers sont un meilleur choix. Après que l’on a laissé sécher le papier peint intissé pendant environ 12 à 24 heures, on peut y appliquer de la peinture uniformément.

Des papiers peints intissés lisses pour peindre

Les papiers peints intissés lisses, sans structures ni reliefs, conviennent mieux pour une couche de peinture rapide et régulière. La quantité de peinture nécessaire est aussi significativement moindre que pour des papiers peints intissés structurés, que l’on doit parfois peindre et repeindre plusieurs fois pour parvenir au fini désiré.

Un papier peint intissé peut être peint après le temps de séchage nécessaire

Il faut laisser sécher complètement la colle à papier peint utilisée pour poser le papier peint intissé avant de commencer à peindre le mur. Selon la saison et la température de la pièce, ce séchage prend entre 12 et 24 heures.

Appliquer la peinture régulièrement

On doit appliquer la peinture régulièrement de haut en bas. Ce procédé crée un fini homogène pour la couleur qui est agréable à l'œil. Selon le type et la qualité de la peinture, il faudra peut-être peindre le mur avec une deuxième couche pour le recouvrir entièrement. Attendre environ 24 heures peut éviter que la peinture ne bave ou ne fasse des traces. 

Comment devrait-on disposer d’un papier peint intissé de manière à respecter l’environnement ?

La durée de vie du papier peint intissé varie de 10 à 15 ans, après quoi les pièces ont de toute façon besoin d’être rénovées. Étant donné qu’il ne s’agit pas de déchets dangereux, il est facile de s’en débarrasser de manière respectueuse de l'environnement et même de créer un effet de recyclage.

Durée de vie escomptée : 10 - 15 ans

Dans le cadre d’une utilisation normale ou intensive, un papier peint intissé peut durer entre 10 et 15 ans. De nos jours, on retapisse ou rénove souvent à des intervalles de temps bien plus courts. Ceci non seulement pour des raisons d’ordre pratique ou esthétique, mais ce peut aussi être le résultat d’un désir de changement qui ne se limite évidemment pas à des moments spécifiques.

Un déchet non dangereux                    

Il n’existe pas d’options de recyclage spécifiques pour les papiers peints intissés, car ils consistent en des composants différents. Par contre, ce ne sont pas des déchets dangereux, et par conséquent on peut s’en débarrasser avec les déchets ménagers normaux. Ceci concerne les surplus de papier peint non utilisés ainsi que le vieux papier peint que l’on a enlevé. S'il n’y a pas assez de place dans la poubelle, on peut disposer du papier peint au centre local de recyclage.

Réutilisation de l’énergie

Indirectement, le papier peint intissé dont on s’est débarrassé devient une énergie neutre pour le climat grâce à l’incinération des déchets. On peut utiliser une tonne de déchets pour générer une énergie thermique équivalente à 250 litres de fuel domestique. La chaleur créée par le processus d’incinération chauffe de l’eau jusqu’à ce que l’on produise de la vapeur que l’on pompe ensuite dans des turbines, cela fournit de l’énergie pour des convertisseurs thermiques qui à leur tour génèrent de l’énergie mécanique. L’énergie électrique est produite grâce à un générateur connecté. 

Quelles sont les sociétés qui produisent le matériau pour le papier peint intissé ?

À travers le monde, la production de base pour le papier peint intissé est faite par des sociétés spécialisées. Parmi celles-ci on trouve Neu Kaliss Spezialpapier, Ahlstrom-Munksjö et Glatfelter.

Neu Kaliss Spezialpapier GmbH, Allemagne

Neu Kaliss Spezialpapier GmbH est un fabricant de papiers intissés et spécialisés basé dans la municipalité allemande du même nom dans le Mecklenbourg-Poméranie-Occidentale. Il fait partie du groupe Melitta depuis 1992. L’histoire de cette société remonte à un moulin à papier construit en 1799. Au fil des années, ce moulin s’est transformé en une usine à papier qui s’est centrée sur les papiers spécialisés et les bases pour papier peint intissé.

Ahlstrom-Munksjö, Finlande

Ahlstrom (négociant en bois et exploitant forestier) et Munksjö (moulin à papier) ont été fondées comme deux sociétés indépendantes au milieu du XIXe siècle en Finlande. En 2017, ces partenaires — qui coopéraient depuis 2013 — ont fusionné pour former Ahlstrom-Munksjö, le leader sur le marché mondial des matériaux à base de fibres, ce qui comprend aussi les bases pour le papier peint intissé.

Glatfelter, États-Unis

Avec l’achat d’un moulin à papier en 1864, les premiers jalons de P.H. Glatfelter Company, acteur de niveau mondial qui a son siège social à York, Pennsylvanie, étaient posés. Cette société produit des papiers spécialisés, des matériaux intissés, des matériaux d’emballage, des articles pour l’hygiène et bien plus encore de ce que l’on appelle les « matériaux techniques à base de fibres ». 

Nos astuces : Des idées astucieuses pour le papier peint intissé          

  1. Poser un papier peint intissé sur du papier d’ingrain : Non — ce n’est vraiment pas une bonne idée, donc voilà une astuce pour faire cela correctement. D’abord, enlevez le papier d’ingrain, car le papier peint intissé ne peut y adhérer. Préparez la base et ensuite posez le papier peint intissé.
  2. Économies réalisées quand on pose un papier peint intissé : Même les débutants peuvent poser un papier peint intissé, parce que la technique d’encollage du mur rend cette pose tellement simple, pratique et facile. Des connaissances techniques préalables ne sont pas nécessaires. On peut utiliser l’argent économisé en n’utilisant pas un peintre ou décorateur professionnel pour acheter de nouveaux objets décoratifs ou même des meubles.
  3. Du papier peint intissé pour le plafond : La technique d’encollage du mur présente aussi de grands avantages quand il s’agit de tapisser le plafond. Des arguments comme moins d’efforts, une pose rapide et un arrachage à sec parlent d’eux-mêmes. Décorez le ciel de votre pièce avec de fabuleux papiers peints intissés à motif.
  4. Une atmosphère intérieure saine pour des chambres d’enfants : Le papier peint intissé protège l’environnement et notre santé ; le matériau intissé respirant permet à l’air et à l’humidité de circuler. D’innombrables modèles et motifs vous attendent dans le monde du papier peint pour enfants, et vous pouvez réaliser facilement et sans trop d’efforts tous les thèmes imaginables.