Les outils pour poser du papier peint présentés en détail : La roulette à joint

Tapezier-Werkzeug

La roulette à joint, aussi connue sous le nom de roulette à joint de tapissier, est un outil pour poser du papier peint petit, mais puissant et important et il ne devrait pas être absent de votre boîte à outils. Il permet d’obtenir une transition propre entre chaque lé de papier peint.

Cependant, toutes les roulettes à joint ne sont pas identiques et vous pouvez choisir parmi de nombreux modèles standard. Le choix que vous devez faire dépend aussi de la surface du papier peint. Il y a certains trucs et astuces concernant leur utilisation que vous devez connaître afin d’obtenir des transitions invisibles pour les joints et de ne pas endommager des surfaces de papier peint délicates ou structurées.

Comment la roulette à joint fonctionne-t-elle quand on tapisse des murs ?

Quand vous posez deux lés de papier peint, vous le faites normalement bord à bord. La roulette à joint est très utile pour s’assurer que les bords sont aplatis sur le mur et que vous ne pouvez voir aucun joint une fois que le papier peint est complètement sec. La roulette appuie doucement sur les bords du papier peint. Ceci vous permet aussi de détecter et rectifier tout petit déplacement. Le but est de ne pas se retrouver avec des joints ou des espaces disgracieux et d’éviter tout recouvrement visible. Les roulettes à joint de tapissier peuvent aussi servir à lisser tout excès d’air près des bords pour autant que la colle à papier peint ne soit pas complètement sèche.

Si les bords du papier peint ne restent pas en place, ce peut être parce que ces endroits sont secs. Nous vous recommandons dans ce cas d’appliquer de nouveau une petite quantité de colle à papier peint à l’intérieur des bords avec un pinceau fin et de placer délicatement les bords à plat sur le mur, en les lissant avec un chiffon propre. Puis répétez cette opération avec la roulette à joint. Utilisez le chiffon pour essuyer tout débordement de colle.

Tapete-Nahtroller

La roulette à joint et ses composants

Une roulette à joint consiste en un rouleau qui est attaché à un manche avec un cadre en forme de L, en fils de métal galvanisé ou d’acier. Avec ces modèles, on peut facilement remplacer le rouleau grâce à leur mécanisme de clip solide. La durée de vie du cadre en fils métallique peut varier, en fonction du modèle. D’autres modèles ont un cadre amovible où le rouleau est vissé sur deux bras sur le côté.

Le manche lui-même, qui est court, peut être en plastique dur, en matériaux synthétiques ou en bois. Le choix du matériau du manche est une question de préférence personnelle. Cependant, il y a aussi des avantages pratiques et fonctionnels liés à certains matériaux pour le manche. Les manches en bois sont confortables à l’utilisation, résistants et durent plus longtemps que ceux en plastique, particulièrement si on les utilise souvent. Puisque la surface du bois est imperméabilisée, on peut nettoyer un manche en bois aussi facilement qu’un manche en plastique, que l’on peut trouver dans de nombreuses couleurs différentes. Certains disent que le bois est plus agréable au toucher et offre une meilleure résistance à la pression pendant le roulement. Le manche en plastique est plus léger que son équivalent en bois, et par conséquent ne pèse pas aussi lourd dans la main. Quoi qu'il en soit, une caractéristique commune aux deux modèles de manche est que leur forme ergonomique et leur fabrication les rendent très faciles à utiliser.

Les rouleaux sont disponibles en caoutchouc dur, caoutchouc polyuréthane, caoutchouc mousse, matière expansée ou plastique dur pour prendre en compte les différentes surfaces de papier peint. Avec les matériaux « durs » (comme le caoutchouc dur, le caoutchouc polyuréthane ou le plastique dur), le rouleau peut être lisse, ondulé ou strié. Ils existent traditionnellement en noir, rouge, jaune, blanc et beige, tandis que les rouleaux en mousse sont disponibles habituellement en blanc ou en couleurs pastel. La largeur des rouleaux est généralement de 35, 40, 45 ou 50 mm.

Le rouleau de la roulette à joint peut être conique, en forme de tonneau ou cylindrique. Les formes en tonneau et coniques sont toutes les deux des variations de la forme cylindrique et elles entraînent de petites différences d’application pour la roulette à joint. Alors que le rouleau en tonneau s’élargit de la même façon des deux côtés, le rayon du rouleau conique s’élargit d’un côté seulement.

Un rouleau conique permet d’éviter que l’on pousse la colle à papier peint de l’intérieur vers le bord et au-delà quand on appuie sur le bord. La roulette à joint conique convient aussi parfaitement pour lisser tout bord de papier peint qui dépasse.

Les rouleaux lisses ou les rouleaux en matière expansée souple ou en caoutchouc mousse sont le premier choix pour les papiers peints à textures délicates et les papiers peints embossés. Cependant, la règle suivante s’applique, particulièrement en ce qui concerne les papiers peints embossés : moins de pression c’est mieux, c’est pourquoi vous devriez toujours appliquer le rouleau doucement.

Les roulettes à joint ne coûtent pas cher et sont disponibles dans tous les magasins de bricolage, chez tous les spécialistes du papier peint ainsi qu’en ligne.

Nahtroller-Tapeten

Nettoyer la roulette à joint avant et après la pose du papier peint

Lors de la pose de papier peint, le rouleau peut être en contact avec la colle à papier peint quand elle déborde sur les côtés. Ceci ne devrait pas être un problème avec les rouleaux en caoutchouc dur et en plastique dur, parce que l’on peut simplement essuyer les traces de colle avec un chiffon humide. Cependant, assurez-vous d’essuyer alors la roulette à joint avec un chiffon sec avant de l’utiliser à nouveau sur le papier peint. Pour gagner du temps, on peut remplacer les rouleaux en mousse. C’est donc une bonne idée d’avoir toujours des rouleaux de remplacement à portée de main.

Avant tout, faites attention parce qu’un rouleau sur lequel il y a de la colle aura un effet négatif sur la surface du papier peint et que cela l’empêchera de bien fonctionner. Il vaut mieux nettoyer le rouleau à plusieurs reprises plutôt que s’énerver de sa propre négligence quand il est trop tard. Il vaut mieux garder un chiffon non pelucheux ou un support en plastique à portée de main pour le moment où on voudra poser la roulette à joint afin que le rouleau ne se salisse pas inutilement lors des opérations de pose du papier peint.

Seuls des outils propres et secs dureront longtemps et seront efficaces. C’est pourquoi il faut nettoyer soigneusement la roulette à joint de tout résidu de colle et de saleté après que l’on a fini son travail. Ceci s’applique à tous ses composants (comme le rouleau, le cadre et le manche). Il vaut mieux se débarrasser des rouleaux en mousse ou en caoutchouc mousse, car on peut les remplacer à bas coût. Séchez tous les composants et rangez la roulette à joint dans un endroit sec. Les manches en plastique de nombreuses roulettes à joint ont aussi un trou dans le manche, ce qui permet de les suspendre pour gagner de la place.

Utilisez des roulettes à joint parfaitement intactes

Seule une roulette à joint robuste et intacte remplit sa fonction. Si le cadre est branlant et bouge latéralement, ceci est tout aussi absurde que si l’on ne peut faire bouger le rouleau qu’avec beaucoup d’efforts et que cela a ainsi un effet négatif sur le papier peint. Des manches abimés ou des manches fendus n’offrent aucune résistance, cèdent sous la pression et exposent vos mains au risque de se blesser. Avant de vous infliger cela, il vaut mieux investir dans une nouvelle roulette à joint ou remplacer les composants défectueux, si possible.